1 septembre 2014

Musée d'Art de la Céramique Traditionnelle et Contemporaine de Bizen

musée de la céramique de Bizen à Imbe

Situé à Imbe, dans la préfecture d'Okayama, le Musée d'Art de la Céramique Traditionnelle et Contemporaine de Bizen est, comme son nom l'indique, uniquement consacré à ce style de céramique. Comme souvent dans les petits musées japonais, les photographies à l'intérieur du bâtiment sont prohibées, ce qui complique un peu l'illustration de cet article.

Le jour de fermeture du musée est le lundi et ses heures d'ouverture sont 9H30 - 17H ( dernière admission 30 Minutes avant la fermeture ). Bien que les cartels soient tous rédigés en japonais et que quelques termes seulement soient inscrits en romaji, quelques informations sont dispensées en anglais dans une "plaquette" explicative distribuée à l'entrée qui permettent déjà de saisir rapidement ce qui est présenté ici. 

Le musée, situé à l'immédiate droite de la sortie de la gare d'Imbe, est organisé en trois niveaux. Le rez-de-chaussée présente les différentes caractéristiques et l'historique du style de Bizen. Il mérite à lui seul le déplacement car chaque type du style de Bizen ( Hidasuki, Goma, Kasegoma, Botomachi, Fuseyaki, Aobizen et Sangiri ) y est clairement illustré par au moins une pièce spécifique.

L'étage suivant présente avant tout l’œuvre de Kaneshige Toyo ( 1896 - 1967 ), Trésor National Vivant, et ses efforts qui ont permis de faire revivre le style Bizen et sa tradition vers la fin du  premier tiers du XXème siècle alors que celui-ci était tombé en relative désuétude depuis la deuxième moitié du XIXème siècle et presque près de disparaître. Certaines pièces d'autres Trésors Nationaux Vivants postérieurs sont aussi présentées ici, tout comme au dernier étage, qui présente également des pièces plus contemporaines.

Pour finir, bien que la barrière de la langue, et plus encore de l'écriture, puisse poser des soucis, ce musée est cependant un endroit incontournable pour qui veut mieux appréhender la céramique de Bizen, tant les types de Bizen et les processus de fabrication sont explicités de façon très didactique,  et peut être plus encore pour celui qui veut réaliser des achats dans ce style.

Processus de fabrication de la céramique de bizen
Schéma © Musée d'Art de la Céramique Traditionnelle et Contemporaine de Bizen

28 août 2014

Samouraï - 1000 ans d'histoire du Japon

Armure de la famille Tanuma daimyo de Sagara en Totomi

Jusqu'au 9 novembre 2014 se tient à Nantes, au château des ducs de Bretagne, une exposition consacrée à l'histoire du Japon à travers une de ses figure mythique, celle du samouraï ...

exposition samourai a Nantes
 
Organisé de façon chronologique, le parcours passe donc du Japon en guerre de la période antique au Japon en paix avec la pacification qui suit la victoire des Tokugawa pour finir avec la restauration Meiji, la fin des samouraïs et leurs postérités diverses dans l'ère moderne.

Samouraï - 1000 ans d'histoire du Japon exposition nantes

Cette excellente exposition, qui a par ailleurs reçu le label " Exposition d'intérêt national ", a été rendue possible par de nombreux près de collectionneurs particuliers, mais aussi de grandes institutions comme le Musée Guimet, le Musée Stibbert et le musée du château d'Osaka et présente des pièces de premier ordre.

Samouraï - 1000 ans d'histoire du Japon exposition Nantes

Enfin, l'amateur d'objets du thé trouvera dans cette exposition divers objets du thé prêtés par le Musée Guimet et dont une partie avait été précédemment exposée au musée départemental Georges de La Tour à Vic-sur-Seille dans le cadre de l'exposition " Céramique du Japonaise - Sobriété et irrégularité ".

armure japonaise armure de samouraï

24 août 2014

L'envol du dragon - Art Royal du Vietnam

affiche envol du dragon art royal du vietnam exposition musée guimet

Plus que trois semaines pour aller admirer  l'exposition " L'envol du dragon - Art Royal du Vietnam " au Musée National des Arts Asiatiques - Guimet. Celle-ci se termine en effet le 15 septembre prochain et il serait dommage de rater une occasion rare d'en apprendre plus sur l'histoire de ce pays, somme toute assez méconnue en France.

céramiques vietnamiennes anciennes
 
Plus qu'un parcours autour d'un animal mythologique, certes très central dans l'iconographie de cette exposition, cette dernière permet avant tout de retracer l'histoire du Vietnam de l'âge de bronze à la fin du règne de l'empereur Bảo Đại notamment par la présentation de pièces d'exceptions prétées pour l'occasion par le musée d’Histoire du Vietnam de Hanoi.

Bleu de Hué

Les grands champs artistiques de l'architecture aux objets usuels sont tous abordés à travers une présentation chronologique laissant transparaître les divers apports culturels exogènes et particulièrement ceux venant de Chine.

Bleu de Hué
Photographie © MNAAG / D.R. / Thierry Ollivier
Naturellement, la céramique occupe une place non négligeable au sein de cette exposition, permettant d'avoir un vaste panorama sur les divers types caractéristiques dont les fameux " Bleu de Hué ", avec des céramiques de commande chinoises généralement produites dans les fours de Jingdezhen et décorées de motifs purement vietnamiens, mais aussi avec des pièces produites au Vietnam même.

L'envol du dragon - Art Royal du Vietnam
Photographie © MNHV / D.R. / Thierry Ollivier
Enfin, les amateurs d'objets du thé ne seront pas déçus, cette exposition proposant au regard diverses pièces utilisées par les anciens empereurs vietnamiens et par leurs cercles proches, comme un service à thé en jade blanc et en or ou encore diverses verseuses en or.

L'envol du dragon - Art Royal du Vietnam
Photographie © MNHV / D.R. / Thierry Ollivier

11 août 2014

Musée Préfectoral d'Okayama

Tea addict - blog sur le thé
Photographie ©  663Highland
Le musée préfectoral d'Okayama est un exemple typique de ces multiples petits musées locaux que l'on trouve un peu partout au Japon, qu'ils soient privés ou publics. Leur point commun est généralement l'impossibilité de pouvoir y prendre les objets exposés en photographie, avant tout pour des questions de droits de reproduction. Ces musées, qui ne paient généralement pas de mine, contiennent pourtant presque toujours quelques trésors et le droit d'entrée, même au plein tarif, est généralement plutôt modique quand il n'est pas tout simplement quasi symbolique, comme ici. Le droit d'entrée maximum du musée préfectoral d'Okayama étant en effet, au jour d'aujourd'hui, de 1€80 ...

Photographie © Musée préfectoral d'Okayama
Le musée préfectoral d'Okayama est une bonne introduction avant de se rendre à Imbe, principal lieu de production des céramiques de style Bizen et du musée consacré à ce style. Le musée préfectoral d'Okayama offre en effet un panorama de l'histoire de la région allant de la préhistoire au début de l'ère Meiji.

La visite chronologique commence normalement à l'étage avec les pièces les plus anciennes, même si vous pouvez commencer à votre guise par le rez-de-chaussée. La collection de pièces céramique datant de la préhistoire est assez étendue, tout comme la collection de pièces anciennes de style Bizen dont certaines datent du VIIIème siècle de notre ère.

Photographie © Musée préfectoral d'Okayama
On trouvera aussi de multiples témoignage de la vie dans une zone relativement rurale du Japon ancien, des statues bouddhiques en bois sculpté, de multiples manuscrits d'écrivains japonais célèbres, lettres historiques, peintures et rouleaux ainsi que de multiples ustensiles pour le thé et la cérémonie du thé, mais aussi pour la cuisine.

Photographie © Musée préfectoral d'Okayama
Enfin, le musée possède également divers sabres d'importance culturelle nationale et locale, les campagnes de Bizen étant aussi le lieu de la production de forges célèbres de katana et de lances. La pièce majeure est toutefois plus défensive qu'offensive, avec une armure de la fin de la période Heian ( c'est-à-dire du XIIème siècle ) classée " Trésor National " et seule armure au laçage de cuir rouge de cette époque ayant survécu jusqu'à nos jours.

Photographie © Musée préfectoral d'Okayama
Le musée est relativement facile d'accès depuis la gare centrale d'Okayama, que ce soit par bus ou par tramway et est notamment face à l'entrée du jardin Korakuen, proche du château d'Okayama et d'autres musées d'art axés sur les arts du moyen-orient, sur les arts occidentaux et sur les arts modernes.


18 juillet 2014

Lao Cong Shui Xian " Terre de Chine "

Blog sur le thé

Ce Lao Cong Shui Xian, un thé des rochers de la province du Fujian fermenté à 60 % est commercialisé par le comptoir " Terre de Chine " au prix de 32 € les 100 grammes.

Blog thé

Ce thé est assez fleuri au nez, et l'est également en bouche, sans surprise. Ces fleurs sont cependant un peu plus capiteuses, avec une touche de miel mais surtout avec une dominante de fruits légèrement confits sans aucune touche sucrée cependant. En longueur en bouche, vient d'abord une pointe fugace d'acidité puis à nouveau les notes de fruitées et fleuries, nettement plus estompées.

Blog sur le thé

L'infusion est assez inégale, avec des feuilles de toutes tailles, même si les morceaux de grande feuilles et les grandes feuilles elles-mêmes dominent. On retrouve ici un Oolong torréfié très plaisant, qui semble relativement complexe mais qui est également un peu déséquilibré, en particulier sur sa longueur en bouche ce qui, au final, vient un peu sinistrer sont rapport qualité / prix et en fait peut être un thé un peu onéreux en comparaison d'autres Oolongs du même genre.