Terre de Chine | DemysTEAfication

29 février 2012

Terre de Chine

thés terre de chine

Impossible de ne pas voir ce comptoir situé à moins de 200 mètres du Centre Pompidou, pour deux raisons peut être : sa façade peinte en rouge et le fait qu'il soit dans une ruelle que l'on trouvera relativement peu fréquentée, après avoir affronté l'agitation qui règne sur le parvis et aux alentours immédiats du musée consacré à l'art contemporain.

Coincée entre une boutique de lingerie "osée" et un "Spa", le comptoir, situé au 49 de la rue Quincampoix, possède son site internet, servant à la fois de présentation de l'activité, de formulaire de contact, mais surtout de boutique en ligne.

La décoration de la boutique elle-même est faite de meubles chinois plus ou moins anciens suivant les pièces, mais toujours d'une grande beauté, et le style entre comme en écho avec les ustensiles mis en présentation un peu partout à travers la salle. Deux espaces se distinguent, un espace de dégustation - salon de thé et le comptoir de vente de thé proprement dit. Le tout est séparé par une grande étagère servant de présentoir à des ustensiles divers pour le thé.

boutique terre de chine

La compétence ne fait pas de doute, et l'accueil est toujours excellent. La très grande majorité des fois où je me suis rendu sur place, une tasse de thé, infusé dans la seconde sur le large plateau à thé au bout du comptoir, m'a été offerte pendant que je faisais mes sélections, ainsi qu'à tous ceux qui se trouvaient dans la boutique, en attente pour commander ou comme simples badauds.

Le comptoir fourni de petites quantités si on le souhaite, la grande majorité des références étant disponible à une quantité minimale de 50 grammes, voire 25 grammes pour certains thés.

Sur le plan des céramiques, vous trouverez ici du matériel de base, des théières Yixing "milieu de gamme" et quelques théières Yixing "haut de gamme". A noter, le comptoir propose aussi des solutions de stockage comme des pots à thés divers en porcelaine et en terre de Yixing, mais aussi, de grandes jarres en terre de Yixing pour stocker une petite quantité de galettes de Pu Erh entières.

Une grande humilité règne ici, ainsi qu'une certaine décontraction que je ne ressens pas dans d'autres comptoirs. De plus, jamais on ne m'a servi de discours  sur la supériorité de leur carte sur celle des autres, chose hautement appréciable s'il en est. C'est donc toujours avec plaisir que je me rends dans cette Maison, où il est toujours facile d'apprendre quelque chose et de faire des découvertes.

11 commentaires:

David a dit…

Le point de départ de mon aventure avec le thé. Même si à présent elle ne fait plus partie de mes fournisseurs principaux, c'est toujours avec plaisir que je vais y boire une tasse.

GEORGES Le Gastronome a dit…

"De plus, jamais on ne m'a servi de discours sur la supériorité de leur carte sur celle des autres, chose hautement appréciable s'il en est. "
Tu as vraiment de la chance,
moi on me l'a servi à chaque fois que j'y suis allé ... :'(
Ainsi que ,
les autres fournisseurs disent n'importe quoi (parce qu'ils ne sont pas chinois - ref à la maison des trois thés sans doutes...), par rapport aux yixing, appellations ,traductions des noms de thés, temps d'infusions.... bref....
j'ai décidé maintenant de m'adresser exclusivement aux fournisseurs étranger, la mentalité des maisons de thés en France ne me plaît guère : pas assez de transparence, trop de contradictions ...
c'est dommage , ils vendent mon Tie guan yin préféré :(

David a dit…

"c'est dommage , ils vendent mon Tie guan yin préféré"

La prochaine fois que tu commandes chez Akira, demande lui s'il est possible qu'il te vendre l'un de ses TGY. Ils ne sont pas sur sa carte officielle mais en vente à sa boutique en Malaisie. Tu m'en diras des nouvelles...

GEORGES Le Gastronome a dit…

Akira a aussi un Tie Guan Yin! C'est génial!
Merci pour le conseil David!!!
Je n'y manquerai pas! :)

Tsubo a dit…

Ah, vraiment bizarre Georges, tu n'as pas de chance, ou j'en ai trop, parce que ce n'est pas faute d'avoir posé des questions qui auraient pu mener sur une pente plus que savonneuse ... et ce ne fut jamais le cas .. je verrais lors de mes futures visites si mon impression se confirme ou non. Maintenant, je sais qu'il y a différentes personnes qui y "officient" suivant les moments .. cela explique peut être cela ?

David où as tu trouvé cette photo ? Un jinbaori qui recouvre le kabuto, c'est la première fois que je vois çà, il faut que je sache !

David a dit…

C'est une photo que j'ai prise dans un musée à Tottori. Jamais vu autant d'armures de samourai de ma vie, on a même pu essayer des casques. ^^ Une image plus grande ici.

Rien à voir, mais on ne peut plus sabonner au fil des commentaires avec la nouvelle interface de blogger ?

Tsubo a dit…

Euh, à priori, c'est possible mais via un flux rss, qui te donne tous les commentaires par ailleurs, quelque soit le message d'origine où ils ont été postés ... ( tout çà situé dans les "gadgets" ) ... maintenant, pour la nouvelle interface de blogger, il y a encore pas mal de bugs à droite à gauche ...

Pour l'armure, merci pour la photo, finalement, ce n'est pas un jinbaori ( "manteau d'armes" ) mais cela me fait plutôt penser à un Kaji ( "cape d'incendie" ) ... quoiqu'il en soit, c'est la première fois que je vois çà quand même ! Il va falloir que je mette Totori et ses musées sur ma très longue liste des choses à faire ...

David a dit…

Oui, ajoute défintivement Tottori à ta liste, car c'est là qu'habite Hidehisa de Magokorodo, et si tu passes dans le coin, y a moyen qu'il te montre deux trois trucs sympas ! D'ailleurs, j'ai eu la chance de faire ce musée en sa compagnie et ses connaissances ont été un apport incroyable. Beaucoup d'objets liés au thé aussi dans ce musée...

Merci pour l'astuce des flux rss. J'avais toujours préféré les mails, mais à croire que je n'ai plus trop le choix... Vive le progrès...

Tsubo a dit…

De rien ! Mais la technologie, c'est beau quand çà marche, et avec la nouvelle interface de blogger, il y a des trucs qui "bugent" à mort, notamment l'export pour sauvegarde du blog ! Impossible de la faire à travers la nouvelle interface dans "paramètres" - "autres", il faut revenir à l'ancienne version de l'interface pour pouvoir réaliser l'export !

GEORGES Le Gastronome a dit…

C'est vrai que c'est peut être de ma faute je pose énormément de questions ... mais sur le thé en lui même pas sur la concurrence! J'essaye toujours d'avoir un maximum d'informations sur la localisation des théiers par exemple, un peu comme si je demandais au caviste l'exacte situation de la parcelle quoi ! Mais je n'ai jamais eu beaucoup de véritables précisions sur la provenance des thés ... ça aussi ça me bloque :(

En principe quand j'y vais il a deux femmes d'origines chinoises,
une dame avec les cheveux assez courts (la responsable il me semble), et une jeune femme ...

ps: oh les superbes céramiques!

Tsubo a dit…

Oui, comme moi, je pose aussi beaucoup de questions, souvent "savonneuses" et ce sont visiblement les deux mêmes personnes que j'ai pu voir ...maintenant, quoi qu'il en soit, je me concentre toujours plus sur les impressions que me donne le contenu de telle ou telle tasse que sur le discours ou la réputation du vendeur ... comme je le dit souvent, à chacun de se faire son opinion, c'est elle la meilleure car c'est la seule qui correspond parfaitement à un goût unique ...